La Maison du Saké, 2ème arrondissement de Paris

La Maison du Saké, 11 rue Tiquetonne, 75002 Paris.

Pour commencer, un petit mot sur le maître des lieux, Youlin Ly. Ce jeune homme de 35 ans, fils d’un père Sino-Cambodgien et d’une mère tunisienne, décide de partir un an en échange scolaire au Japon à l’âge de 16 ans alors qu’il est en pleine crise d’adolescence. Après des débuts difficiles, il finit par se prendre au jeu et à se fondre dans la culture nippone qui l’apaise. Il rentre en France, joue dans un groupe de rock et est employé chez Udon dans la rue Saint-Anne. Après plusieurs années, il décide de retourner au Japon et de vivre à Kyoto. Il travaille alors aux côtés d’un chef japonais qui lui apprend tout sur la gastronomie japonaise et le saké. Quelques années après, il aide ce même chef à s’installer à Paris. Depuis Youlin a ouvert le premier izakaya de Paris près du Panthéon. Il ouvre ensuite une table gastronomique qui a décroché une étoile au guide Michelin et  Ciel, une pâtisserie spécialisée dans les chiffon cakes. Et aujourd’hui, il crée La Maison du Saké.

Un izakaya, qu’est-ce ? Ce lieu est ce qu’est la brasserie pour les Français, le pub pour les Anglais, le bar à tapas pour les Espagnols. C’est un endroit où les japonais se retrouvent le soir pour déguster de la bière ou des sakés en partageant une multitude de plats chauds ou froids entres amis.

La Maison du Saké se compose en plusieurs espaces, une boutique de Saké, un bar, un restaurant le midi où l’on sert des Donburis ( plat traditionnel de la cuisine japonaise composé d’un grand bol de riz sur lequel on dispose toutes sortes de garnitures ), et un Izakaya le soir uniquement dans lequel j’ai été. Le soir à l’arrière de l’Izakaya il y a un salon avec des tables typiques japonaise où l’on s’assoie à même le sol.

Et le saké c’est quoi exactement ? Après mon expérience à la Maison du Saké, je peux vous dire que cela n’a strictement rien à voir avec l’infâme alcool à brûler que l’on nous sert dans certain restaurant japonais dans un très élégant verre nous dévoilant femme ou homme nus !!!! Le saké est une boisson alcoolisée japonaise obtenue à partir de la fermentation du riz. Le saké est un alcool titrant de 10 à 17~18°. Le goût des saké va différé en fonction du type de riz, de l’eau utilisée pour la fabrication, de la région. La couleur peut être transparente, légèrement blonde, rosé en fonction du riz choisi. Il peut être pétillant également. Il peut se déguster aussi bien froid, qu’à température ambiante, que chaud en fonction des types de sakés.

La variété de saké proposée est très large, quelque centaines de références. Le maître des lieux a été lui même chercher les différents saké dans les brasseries sans passer par un importateur. On s’y perd dans la carte mais les serveurs on su nous proposer une dégustation de qualité et nous ont apporté toutes les explications nécessaires pour apprécier au mieux le saké. Leur connaissance de cette boisson est très appréciée pour une néophyte comme moi.

Pour accompagner votre dégustation de Saké, on vous propose une jolie carte de plats japonais à base de viande, de poisson , de légumes, des douceurs sucrées. Et là encore rien à voir avec un sushi shop.

Nous nous sommes laissés tenter par une dégustation de trois sakés.

FullSizeRender-3

Puis nous nous sommes partagés une succession de plats salés puis un dessert.

Salade de chou pointu et algues Kombu. Alors comme ça en photo ça donne moyennement envie mais sincèrement cette algue donne un goût sublime. Je ne m’y connait pas très bien en algue mais cela me donne envie de m’y intéresser davantage.

FullSizeRender-1

 

Tempura de Maïs, superbe surprise, comme une revisite du pop corn. J’ai adoré.

FullSizeRender-9

Sashimi de poulpe, simple mais bon.

FullSizeRender-5

Toriyaki, c’est du poulet grillé arrivant encore fumant sur votre table. Tendre, goûteux, excellent. Il était accompagné d’un wasabi au yuzu.

FullSizeRender-6

Tonkatsu akamiso, du porc pané au miso rouge. Encore un ingrédient que je découvre et que j’aime.

FullSizeRender-10

Aguri de Veau, petites tranches de veau marinées aux algues Kombu et juste saisies. Délicieux. Accompagné d’une chips d’algue.

FullSizeRender-4

Nous avons également prix un petit bol de riz pour accompagné le tout.

Mousse Fromage et Mangue en dessert. Frais, léger, exotique. Cela fini parfaitement bien notre découverte de ce lieu.

Le prix est très raisonnable, nous en avons eu pour 33 euros par personne.

Tous les plats sont entre 3 et 15 euros. Les verres de Saké à partir de 3 euros.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s